Le jouet en bois est, dans l’inconscient collectif, synonyme de permanence et de nostalgie, à l’inverse du jouet en plastique, généralement entendu comme non durable…et bruyant.

En effet, la seule combinaison des termes « jouet » et « bois » nous ramène à notre enfance, à celle de nos parents ou encore de nos grands-parents, lorsque les jouets offerts étaient essentiellement fabriqués en France.

Les jouets en bois de l’époque ont d’ailleurs rarement été jetés, mais on en prenait grand soin et ils ont pu servir à plusieurs générations d’affilée (un petit train en bois reste un petit train en bois, quelle que soit sa couleur !).

A l’heure où notre société aurait tendance à faire dans le jetable, le rapide, le peu coûteux en réponse à des intérêts économiques internationaux, il est des domaines où privilégier le beau, l’écologique et le sain a également des avantages…pas forcément qu’économiques.  D’où cet idéal nostalgique et rassurant que représente le jouet en bois.

De plus, le bois est une matière noble et apaisante. Son aspect, son toucher, son odeur, sont autant d’atouts qui le mettent en valeur simplement mais sûrement.

A choisir un jouet, préférez-vous son coût bon marché, son impact néfaste sur l’environnement (les jouets en plastiques nécessitent du charbon, du pétrole, du gaz, des additifs plus ou moins nocifs, appellent à un recyclage difficile), sa durée de vie moyenne et ses conséquences sonores usantes ?

Ou votre choix se portera-t’il plus sur un jouet que l’enfant pourra conserver longtemps et éventuellement transmettre, sur un objet généralement pas beaucoup plus cher qu’un jouet en plastique mais probablement moins agressif, aux couleurs plus recherchées, aux formes et aux intérêts multiples et pouvant même devenir objet de décoration ?

Un jouet en bois  aura certainement beaucoup de succès par son originalité, sa simplicité d’utilisation et son évidente sensibilité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *